Quelles sont les causes d’une chevelure abîmée ?

Méta titre : Toutes les informations pour éviter d’avoir une chevelure abîmée. 

En règle générale, les cheveux sont le reflet de la santé et de la beauté de tout individu. Malheureusement, ils sont exposés à de nombreux facteurs qui peuvent les fragiliser, les assécher et les rendre ternes. Quelles sont les causes d’une chevelure abîmée et comment y remédier ?

Avez-vous vu cela : Machine à coudre double aiguille : les conseils d'utilisation indiscutables

Les causes naturelles

Lorsque les cheveux d’une personne ne cessent de se casser, il est conseillé d’avoir recours à des produits comme ceux de https://www.biocoiff.com/categorie-produit/shampoings-bio/shampoing-bio-cheveux-abimes/. Cependant avant de passer au soin d’une chevelure abîmée, il faut en connaître les causes. 

Les causes naturelles d’une chevelure abîmée sont liées à des déséquilibres internes. Ils affectent le plus souvent la production et la qualité de la kératine, la protéine qui constitue les cheveux. Ces déséquilibres peuvent être dus à plusieurs facteurs différents. 

A découvrir également : Comment porter des hauts à épaules dénudées avec sophistication ?

Une carence en certains nutriments 

Les nutriments indispensables à la santé des cheveux sont le fer, le zinc, les vitamines B ou les acides aminés soufrés. Ils sont très utiles dans la synthèse de la kératine. Une carence en ces nutriments peut donc provoquer une anémie, une fragilité ou une décoloration des cheveux.

Une maladie auto-immune 

Il y a quelques maladies auto-immunes qui causent la chute d’une chevelure. Parmi elles, il y a par exemple le lupus qui provoque une inflammation des follicules pileux et une chute des cheveux par plaques. 

Outre ces facteurs, les cheveux peuvent être abîmés par : 

  • une maladie dermatologique ;
  • une anomalie des hormones de la thyroïde ;
  • un syndrome des ovaires polykystiques. 

Les causes externes

Les causes externes d’une chevelure abîmée sont liées à des agressions extérieures. Celles-ci altèrent la structure et l’aspect des cheveux. Ces agressions sont multiples. Ainsi, il peut s’agir de traitements chimiques, d’appareils chauffants, de frottements, du froid, du vent, de l'humidité, du soleil ou des produits capillaires inadaptés. 

Ces causes externes peuvent endommager la cuticule, la couche externe qui protège le cheveu. Elles entraînent alors une perte de brillance, une perte de souplesse, une perte d’hydratation. Toutes ces étapes conduisent finalement à la fragilisation de la chevelure, à sa cassure et à une apparition de pointes fourchues.

Des attitudes à éviter 

Les traitements chimiques, comme les colorations, les décolorations, les permanentes ou les lissages impactent fortement une chevelure. En d’autres mots, ces procédés peuvent endommager la cuticule, la couche externe qui protège le cheveu. 

Il est de ce fait recommandé d’éviter d’infliger ces traitements aux cheveux. Les produits capillaires inadaptés, comme les shampoings, les après-shampoings, les masques ou les laques, sont des cosmétiques qui peuvent contenir des ingrédients agressifs.

Sulfates, silicones, parabènes ou alcool, il y a de nombreuses substances qui agissent de manière corrosive sur le cuir chevelu. Soit ils obstruent les follicules, alourdissent ou dessèchent les cheveux, soit leur action irrite le cuir chevelu.

Les appareils chauffants, comme le sèche-cheveux, le fer à lisser ou le fer à boucler, sont aussi des outils qui exposent les cheveux à des températures élevées. Ces outils peuvent brûler le cheveu, le rendre cassant et favoriser l’apparition de pointes fourchues.

Des conditions climatiques extrêmes 

Les frottements, le froid, le vent, l’humidité ou le soleil sont, quant à eux, des facteurs mécaniques ou climatiques qui sollicitent les cheveux. Ces facteurs peuvent rendre les cheveux plus fragiles, plus secs, plus électrostatiques et plus difficiles à coiffer.